lundi 31 mai 2010

Ingénu.

La marine Israélienne a arraisonné ce matin un convoi humanitaire désarmé en direction de Gaza, causant la mort d'au moins 19 personnes.

Il n'est juste pas possible de soutenir, ni humainement, ni politiquement, l'agression d'un convoi humanitaire pacifique par une flotte armée.

Et pourtant, on peut lire, ici, que ce serait quand même un peu leur faute, que c'est pas gentil de provoquer Israël :

"Le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre "regrette" la mort de militants pro-palestiniens lors de l'abordage de leur flottille tout en évoquant des "provocations" de la part "ceux qui se disent les amis des Palestiniens."

On peut lire entre les lignes que c'est vrai, merde quoi, qu'est-ce qu'ils allaient foutre devant les balles israéliennes, ces abrutis de palestiniens ?
Ils feraient mieux de rester au chaud à l'Elysée, comme tout le monde.

Et cette même personne, qui fait preuve d'une certain bon sens, d'ajouter :

"De toute façon, à un moment ou à un autre, il va bien falloir qu'il y ait des discussions directes en les Israéliens et les Palestiniens"

C'est vrai, un conflit qui date de 1920, c'est sûr que c'est en affamant l'adversaire et en assassinant les convois humanitaires que les discussions vont reprendre.

D'un autre coté, c'est aussi lui qui croit que les poupées Vaudou sont des armes, et que "à force de réfléchir avant de légiférer (...) on reste immobile."
Tout un programme.

2 commentaires:

Jujupiter a dit…

Je plussoie: beurp.

Bruno de Lyon a dit…

Quel gouvernement de merde... c'est gerbant de bêtise et de mépris.